Et si la lecture en streaming était l’avenir du livre numérique ?

Y a-t-il encore une place pour l’achat à l’acte pour les produits culturels « dématérialisés » ? La question mérite d’être posée et plus encore lorsqu’il s’agit de livre numérique (ebook) et de son avenir. Car oui, je reste convaincu, que la lecture au format numérique à un avenir. Elle a même un présent. Et même si le marché est là mais stagne, le format numérique n’est pas prêt de mourir, tout comme il n’est pas prêt de tuer le papier.

Un premier constat s’impose : avec l’avénement des téléphones intelligents (plus communément et bêtement appelés « smartphone ») et des tablettes, le produit culturel se consomme de plus en plus sous sa forme dématérialisé. Prenons par exemple la presse magazine et les tous derniers chiffres communiqués par l’APCM/OJD : après un recul de 3,8 % en 2015, la presse grand public en France enregistre en 2016 une baisse de sa diffusion print 3,2 % par rapport à 2015 et dans le même temps les formats numériques présentent une hausse de 53,1 %. 

Un autre exemple encore plus flagrant : la vidéo en streaming avec notamment les chiffres incroyables de la plateforme Netflix qui revendique pas moins de 120 millions d’abonnés dans le monde et un chiffre d’affaires de 10 milliards de dollars ! L’époque des vidéos-clubs semblent belle et bien révolue. Et la concurrence s’active : Amazon, Apple et Disney sont sur le coup.

Regardons du côté de la musique : d’après les chiffres du SNEP, le marché numérique de la musique en France a connu une progression constante, passant de 50,8 millions d’euros en 2007 à 285 millions en 2017, dont 243 millions d’euros pour le streaming. En 2017, les ventes en ligne sont en hausse de 14,7%, grâce au streaming (+23%), en particulier le payant (+21%). Apple Music, Spotify, Deezer trustent allègrement le marché du streaming en France et dans le monde entier.

Et livre numérique dans tout ça ? Dans une entrevue accordée au site Actualitte.com en septembre 2016, Hélène Mérillon, fondatrice de la plateforme de lecture en streaming de livre Youboox, revendiquait déjà 1 million d’inscrits et 20.000 abonnés. « D’ici à trois ans, pour rester dans la prospective, nous visons un minimum de 20 % de parts de marché. Les projets de développement sont importants, notamment au travers de l’abonnement. Aujourd’hui, il représente 80 % de notre chiffre d’affaires. Les perspectives sont réjouissantes » expliquait-elle à l’époque.

Le livre numérique n’échappera pas au phénomène du streaming dans les 5 prochaines années. L’acte à l’achat, quand on y réfléchit bien, dans le tout numérique a de moins en moins de sens.

JFG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s